Un(e) BIM manager a une connaissance approfondie de la technologie BIM, de la communication, des exigences et des responsabilités liées au projet. Vous voulez en savoir plus ? Dans cet article, nous vous expliquons quelles sont les tâches d’un(e) BIM-manager et quelles sont les compétences requises.

Quel est le rôle d’un(e) BIM manager ?

En sachant qu’es-ce qu’un BIM manager, vous maîtrisez les tâches organisationnelles et techniques afin de piloter et de mettre en œuvre les processus dans l’intérêt de l’entreprise ou du client. En tant qu’homme/femme de réseau et d’action, vous faites avancer l’implémentation dans le projet ou l’entreprise et accélérez le développement de la méthode BIM au sein de votre entreprise.

En effet, un BIM Manager connaît les principes essentiels du BIM et peut introduire avec succès le BIM dans l’entreprise et continuer à l’établir. Un expert en modélisation, votre tâche consistera à établir des normes, à créer des modèles et des bibliothèques, à les documenter et à les gérer afin de répondre aux objectifs de l’entreprise et du projet ainsi qu’aux exigences du client.

Qu’est-ce que le Building Information Modeling ?

Le Building Information Modeling modifie fondamentalement la manière de penser et d’agir dans le secteur de la construction. Les logiciels correspondants sont proposés par divers fabricants de programmes de CAD qui signifie computer-aided design (conception assistée par ordinateur). Au cœur de la méthode assistée par logiciel se trouve un modèle tridimensionnel du bâtiment, dans lequel sont intégrées les données de tous les intervenants. Idéalement, le processus de planification BIM passe par une solution cloud. Ainsi, toutes les personnes concernées peuvent travailler sur le modèle.  De cette manière, l’ensemble du processus de planification devient transparent et interconnecté.

Outre les données géométriques du bâtiment, les données qui alimentent le logiciel de modélisation comprennent les informations sur la qualité des éléments de construction, les quantités et les coûts ainsi que le planning. Si des modifications interviennent dans un projet partiel, les effets sur les processus liés sont immédiatement visibles : si l’architecte modifie par exemple les dimensions ou le matériau des fenêtres, cette information est automatiquement adaptée dans la liste des éléments de construction et le calcul des coûts est également mis à jour. De ce fait, les données restent toujours à jour. Ce qui réduit considérablement le travail et la coordination.

Quelles sont les compétences requises pour le BIM management ?

Le BIM-manager réunit de nombreuses compétences. Ainsi, les BIM-managers maîtrisent la gestion de projet et possèdent ces points forts : capacité d’analyse (des prestations de gestion de projet pour intégrer la gestion BIM), capacité à conseiller (les clients sur la stratégie BIM, ainsi que l’organisation et l’animation d’ateliers pour les clients), mise en œuvre de la méthode BIM dans les projets et gestion BIM dans différents secteurs d’activité, gestion proactive (relations avec les clients existants et acquisition de nouveaux clients), capacité de développement (des normes BIM internes et des guides, outils et méthodes), gestion active des délais, des coûts et de la qualité dans le cadre de la gestion de projet, coordination et développement de la gestion de la qualité BIM par la formation et le support.