Vous avez une pièce à usiner ? Ou pas encore.  Peut-être bien qu’un jour vous serez amené à faire usiner une pièce. Alors, découvrez dans ce qui suit les étapes d’usinage.

Étape initiale : Description de la pièce à usiner

D’abord : la règle de base, c’est de savoir ce qu’on veut. La pièce à usiner doit être bien décrite pour pouvoir faire des plans ou des esquisses parfaites de celle-ci.

Que ce soit dans le cas d’un atelier d’usinage ou pour un usinage en place, les caractéristiques des plans ou des dessins techniques se doivent être minutieux, notamment en ce qui concerne les dimensions, les formes, les matériaux ainsi que les degrés de précision pour chaque partie de la pièce à usiner.

Par ailleurs, une réalisation de prototype ou une modélisation informatique est souvent nécessaire, en particulier pour les pièces aux formes complexes.

La moindre erreur peut entraîner des conséquences irrécupérables sur la pièce à usiner. De plus, c’est à partir de ces paramètres que seront choisis les outils et le procédé d’usinage pour la création de la pièce.

Seconde étape : les moyens d’usinage

Une fois la pièce connue, vient le temps de sélectionner les techniques pour la réaliser. Ceci dépend du matériau choisi et du niveau de complexité. Les machinistes disposent de plusieurs procédés pour la réaliser dont les trois techniques les plus utilisées sont : le perçage, le fraisage et le tournage.

Le perçage

Il s’agit de trous cylindriques qui sont faits dans une pièce solide grâce à un foret. Le but est de faciliter l’assemblage. Ce procédé fait partie des procédés d’usinage de précision.

Le foret est doté de deux canaux en spirale appelée « cannelures » Ces derniers véhiculent les copeaux de matériau en dehors du trou pendant que la mèche progresse dans la pièce à usiner.

Le fraisage

C’est un procédé qui se fait à l’aide de fraises rotatives. La pièce est fixée à une table mobile et les outils de coupe peuvent être fixes ou mobiles. C’est la table qui déplace le matériau pour que les coupes puissent se faire. Les fraiseuses effectuent entre autres le rabotage, la coupe et bien sûr le fraisage.

Le tournage

Dans ce procédé, la pièce à usiner tourne à grande vitesse pendant que l’outil de coupe munie d’une arête tranchante enlève les couches de matériau tout en avançant.

Le tournage se fait sur un tour et produit des pièces cylindriques. Les opérations de tournage telles que l’alésage et le filetage sont sources de divers éléments, comme des cônes ou des contours complexes. C’est en suivant le procédé choisi qu’on choisit la machine-outil.

Certaines machines-outils sont manuelles. D’autres sont à commande numérique MOCN (machine-outil à commande numérique) ou tout simplement CN. D’autres sont commandées par un ordinateur : machine à outil CNC ou Computer Numerical Control.

Tout ceci fait, les machinistes procèdent à l’usinage de la pièce. Une fois la pièce finie, des contrôles de qualité sont nécessaires. Pour cela, il existe différents tests et outils de mesure à appliquer et à utiliser pour un contrôle efficace.