Astuces,  Construction

Par quel moyen retirer une cheville Molly ?

La cheville Molly, très utile, est placée pour fixer une chose donnée. Sa pose ainsi que son retrait se font de manière particulière. Dès lors, il faudrait étudier les différents moyens de retrait d’une cheville. Mais, cette étude sera suivie d’une conceptualisation de la cheville molly. Comment opérer un retrait de la cheville molly ? L’article ci portera la charge de renseigner sur la cheville molly et ses moyens de retrait.

Conception d’une cheville Molly

La cheville molly a été conçu dans un but spécifique, qu’est celui de contribuer à l’accrochage des matières lourdes. Ladite cheville est adressée dont la réalisation a été faite dans une brique creuse, voire une plaque de plâtre. Sans utiliser les chevilles, il serait difficile de faire un accrochage au mur. Elle a pour capacité d’établir un contact entre le support et l’objet. Il est important de savoir qu’il existe un comportement à avoir quand la cheville est bien insérée dans le trou. Ce comportement consiste à écarter la vis de la tête des chevilles tout en faisant recours à une pince spécifique. Ceci entraîne une répartition de poids qui fait naître une difficulté de retrait. 

Il est possible de faire recours à la cheville molly pour plusieurs raisons. À l’instar de celles-ci, on note les cas dans lesquels vous avez besoin de miroir, d’étagère ou encore d’un support propre à la télévision. Toutefois, le choix de la cheville molly doit remplir une condition spécifique. C’est celle d’une taille adéquate à l’utilisation dont elle fera objet. 

Le retrait d’une cheville avec un tournevis 

Retirer une cheville molly n’est pas une tâche aisée. Elle peut se faire à base de plusieurs moyens, mais en respect d’un processus bien défini. Sans ce processus, il sera difficile, voire impossible d’ôter la cheville molly d’un mur. C’est le cas du tournevis. Ainsi, retirer une cheville d’un trou à l’aide d’un tournevis nécessite : 

  • La prise d’un tournevis plat, ou fait en croix et celle d’une pince ;
  • Procéder à l’extraction de la vis ;
  • Mettre le tournevis plat au milieu de deux éléments. Ce sont la plaque de plâtre et la collerette ;
  • Briser la collerette tout en procédant par un relèvement de l’intérieur ;
  • Utiliser la pince pour totalement ôter la collerette ;
  • Recourir au tournevis cruciforme pour pousser la cheville vers l’arrière afin de l’enlever.

Telles sont les étapes à suivre pour retirer une cheville à l’aide d’un tournevis. Avec elles vous pouvez mettre fin à la fixation entre le mur et les objets présents dans votre maison. Notons que la fixation peut connaitre une fin en raison des travaux visant un nouveau décor ou en cas de changement de maison.

Le retrait à l’aide d’un marteau

En dehors du tournevis, il est possible d’utiliser le marteau pour retirer la cheville. Notons que les travaux faits au moment du recours à un marteau peuvent concerner les chevilles placées dans un placo. Ceci parce que les murs de certains logements sont en placo. Le retrait avec un marteau prend en compte trois actions et est très efficace. Ce sont :

  • Mettre à nouveau la vis au sein de la cheville en faisant attention à ne pas aller au bout ;
  • Taper le marteau qui a été préalablement placé sur la tête de la vis pour désolidariser la collerette ;
  • Retirer la collerette.

Voici opérer un retrait avec un marteau comme outil de retrait. Après avoir extrait l’essentiel, vous pouvez fermer le trou en vous servant d’un enduit. Cet enduit doit nécessairement faire objet d’expansion afin qu’advienne le résultat voulu. Ainsi, l’expansion vous permettra de voir le mur tel qu’il était à l’origine.