Zoom sur les avantages procurés par l’installation d’un carport

Avec un jardin assez grand pour garer sa voiture à l’extérieur, installer un abri comme un carport est une idée intéressante. C’est aussi une solution parfaite pour ceux qui n’ont pas de garage ni une place de parking couverte pour leur véhicule. Cet article met le point sur l’utilité de cet abri et les nombreux avantages qu’il procure.

Faire des économies et garantir une protection optimale de ses biens

Pour protéger sa voiture des intempéries et afin de la préserver, la meilleure option est d’opter pour un carport. Ainsi, le véhicule reste au sec quand il pleut et échappe au givre et aux chutes de neige en hiver. De plus, cet abri permet au propriétaire de garantir à leur véhicule une meilleure protection contre la chaleur de l’été. C’est, en effet, une solution optimale pour le préserver des dégâts que le soleil peut provoquer. D’autant plus que les rayons UV ont tendance à changer la composition de la peinture. Mais il est également préservé des diverses saletés et de la corrosion. En effet, cette infrastructure garantit une aération constante et élimine la condensation.

D’un autre point de vue, cet abri peut aussi avoir d’autre utilité comme un endroit parfait pour classer les outils de jardinage ou le bois pour l’hiver. En plus d’être pratique, il permet aussi de faire des économies, car son installation représente un investissement financier inférieur à la construction d’un garage. D’abord, il ne nécessite que peu de matériaux. De plus, construire un carport dans son jardin ne demande pas beaucoup de temps. Cela est dû au fait qu’il est facile à mettre en place et que les travaux sont plus légers. En effet, la préparation du terrain est beaucoup plus simple.

Pour gagner de la place et valoriser sa maison

Installer un carport dans son jardin peut aussi être un moyen efficace d’offrir une autre utilité à son garage et de gagner de la place. Le garage peut ainsi être utilisé comme une pièce à part entière, surtout s’il a un accès direct à la maison. Le carport, quant à lui, peut être utilisé pour abriter son mobilier de jardin ou devenir un espace de vie supplémentaire. Ainsi, il peut servir à recevoir afin de se préparer des barbecues en famille ou entre amis. D’un autre côté, un carport est une installation à la fois esthétique, fonctionnelle et qui peut apporter un véritable cachet à l’extérieur.

D’un autre point de vue, le carport est parfait pour mettre en valeur aussi bien une maison ancienne qu’un bâtiment neuf. D’autant plus qu’il est tout à fait réalisable d’assurer une harmonie architecturale parfaite entre cet abri et la maison. Pour bénéficier d’un tel résultat, rien ne vaut l’intervention d’un expert en la matière. C’est pour cela qu’il est plus avisé de faire appel à un spécialiste en pose de carport Guérande. Il dispose des compétences requises pour proposer une installation de qualité. De plus, il est en mesure de réaliser des demandes particulières pour satisfaire toutes les attentes. Il est, de ce fait, possible de se procurer un carport personnalisé.

Ce qu’il faut savoir avant de construire une maison

Le choix d’une maison est l’une des décisions les plus importantes. Comment et quel est son emplacement sont quelques-uns des points sur lesquels vous devez être clairs avant de commencer votre recherche. Toutefois, depuis quelques années, vous vous posez aussi la question : dois-je construire ma propre maison ?

Si vous êtes de ceux qui ne sont pas satisfaits d’un produit standard et rêvez de construire votre propre maison, vous aurez des doutes tels que : par où commencer, quelles procédures dois-je effectuer, quel est mon budget, qui dois-je engager, etc. C’est pourquoi nous souhaitons aujourd’hui répondre à certaines de vos questions afin de vous aider à mener à bien vos travaux de construction.

Bien choisir le terrain

Si vous n’avez pas le terrain sur lequel vous allez construire, la première étape est de le chercher. En tenant compte des préférences de chacun, il est toujours recommandé d’opter pour des terrains urbanisés. Cela signifie qu’il est adapté à la construction d’une maison et qu’il dispose de services tels que l’eau, l’électricité ou le drainage, entre autres.

Une fois que vous avez choisi le terrain idéal pour construire votre maison, il est temps d’affronter les études techniques, l’engagement d’un architecte, le projet et l’exécution des travaux proprement dits. Un courtier en travaux annecy peut vous aider et vous conseiller sur tout ce dont vous avez besoin.

Embaucher une main-d’œuvre qualifiée

Le travail de la personne chargée de l’exécution des travaux est sans aucun doute un élément très important pour la construction de votre nouvelle maison. Vous ne devez donc pas le prendre à la légère.

Les maçons et les constructeurs connaissent les mesures parfaites d’eau, de chaux, de ciment, de sable et d’autres matériaux nécessaires pour former des murs de fondation solides. Assurez-vous de rechercher une personne ou une entreprise expérimentée et, de préférence, une personne de confiance qui peut vous recommander. Ce qui vous donnera la garantie qu’elle est fiable et responsable de ses obligations et que son travail est bon et de qualité.

Les études techniques

Une fois le terrain choisi, vous devez en réaliser une étude topographique et géotechnique. Grâce à cela, vous pourrez connaître la géométrie de la parcelle ainsi que les éléments qu’elle contient et qui pourraient être des facteurs conditionnant le projet.

Une fois l’étude topographique et géotechnique réalisée, vous devez engager un architecte à qui vous enverrez votre budget et la manière dont vous souhaitez construire la maison. Ainsi, l’architecte sera chargé de concevoir et de programmer l’exécution des travaux de votre future maison. Vous devrez lui faire part de la taille, du style, des matériaux, du nombre de pièces, des finitions, etc. Il prendra également en compte l’orientation, la ventilation, les systèmes de construction, le confort thermique et acoustique, la toiture, parmi de nombreux autres aspects.

Projet et travaux

L’architecte établira le projet avec lequel vous pourrez demander le permis de construire. Il est important d’avoir le projet de base et le projet d’exécution.

Pendant les travaux, l’architecte sera chargé des aspects techniques, environnementaux, esthétiques et urbanistiques. En outre, vous devrez engager un spécialiste qui sera le directeur de l’exécution des travaux et responsable de la qualité et de la sécurité pendant la construction. Nous vous conseillons également de vous entourer d’un bon entrepreneur qui se chargera de demander des devis et des conditions aux différents corps de métier, ainsi que de les engager et de les contrôler pendant l’exécution des travaux.

Ensuite, une fois les travaux et la construction achevés, il reste les dernières étapes à franchir avant de pouvoir commencer à vivre dans votre future maison.

Financement

En termes de financement, certaines des options sont les fonds propres, l’hypothèque d’une autre propriété ou du terrain lui-même (si vous l’avez déjà acheté), et la souscription d’un prêt.

N’attendez pas plus longtemps et commencez à dessiner sur une feuille de papier toutes les idées que vous avez en tête, évaluez les options et décidez laquelle pourrait être la meilleure.

Rechercher des matériaux locaux

Un autre facteur important à prendre en compte lors de la construction d’une maison est celui des matériaux. C’est-à-dire, avec quel matériau vous voulez construire une maison ou si vous voulez ajouter un autre type de matériau à la maison. En fonction de vos goûts et des directives définies par les autorités de la région, la maison peut être en pavé, en pierre, voire en verre ou en aluminium. Il s’agit de réfléchir à ce qui correspond au design et au style de la maison.

Conseils pratiques pour assurer un bon déroulement des travaux sur un chantier

Dans le domaine du BTP, plusieurs acteurs et corps de métier travaillent ensemble pour donner naissance à une construction. Il n’est donc pas facile de coordonner toutes les actions de chacun. Si de nombreuses entreprises y arrivent, c’est parce qu’elles prennent les précautions nécessaires et utilisent les bons outils.

Réaliser les études préliminaires et anticiper les problèmes

Avant de commencer les travaux de terrassement ou de préparation, il convient de recourir à un géomètre expert Angers. Et pour cause, il est vital d’effectuer des études de terrain. Ce professionnel est donc le plus apte à définir le type de construction à bâtir en prenant en compte la nature et la composition du sol. Son intervention est également importante pour éviter les servitudes. En outre, ce n’est pas la seule étude d’avant-projet qu’il faut réaliser. Les études techniques et de faisabilité sont tout aussi obligatoires. Elles permettent de faire face aux différentes contraintes comme les accès des engins ou l’emplacement des outils et matériels à utiliser.

En outre, la prévention et l’anticipation des problématiques de chantier sont les clés de la réussite. Pour gérer les aléas sur ce champ de travail , l’élaboration d’un planning est nécessaire. Chacun doit s’y conformer autant que possible. Bien entendu, les complications subsistent toujours lorsqu’il s’agit de travaux de construction. Il faut de ce fait établir un plan de gestion de risque. Il doit contenir tous les imprévus qui pourraient se produire ainsi que les mesures à prendre. Aussi, le suivi du chantier est une étape importante pour réduire les aléas. Par ailleurs, certains outils sont efficaces pour une meilleure gestion de la qualité des travaux.

Utilisez des outils performants pour le bon déroulement des travaux

Parmi ces outils, impossible de ne pas citer le BIM ou Building Information Modeling. Étant une vraie révolution dans le secteur du BTP, cette technologie permet de construire une maquette virtuelle intelligente du chantier. Cette dernière contient toutes les informations dont les différents acteurs d’un projet ont besoin comme le délai d’exécution des travaux. Architecte, maître d’œuvre ainsi que de nombreux corps de métier doivent absolument se tourner vers cet outil en se procurant un logiciel spécial. Bien entendu, l’idéal est de bénéficier d’un outil personnalisé, c’est-à-dire un logiciel adapté au projet. Il convient donc de se rapprocher d’un fournisseur en solution BIM.

En plus du Building Information Modeling, la technologie de scanning laser 3D fait aussi des outils performants à utiliser sur le chantier. Dans le cas d’une rénovation, elle permet d’obtenir rapidement une maquette numérique grâce à des nuages de points créés par l’outil. Les avantages sont conséquents, car les responsables peuvent facilement détecter les erreurs et les malfaçons. Ce qui participe à faire une construction de qualité respectant les normes de sécurité. En outre, le scanner laser peut être couplé avec le BIM. Le résultat est tout simplement inimaginable ! En seulement quelques secondes, les chefs de projet peuvent effectuer des contrôles, et ce, à distance. Ce qui signifie un gain de temps considérable pour respecter le délai de livraison.

Pourquoi opter pour la méthode BIM ?

Sachez qu’il s’agit d’une méthode qui permet de gérer vos données lorsque vous construisez ou exploitez des ouvrages. En effet, les technologies numériques récentes ont permis l’optimisation et la bonne coordination des efforts des acteurs du monde du BTP.

Pour que les équipes collaborent mieux entre elles

Désormais, les acteurs peuvent être plus efficaces lors des diverses phases du cycle de réalisation d’un ouvrage. Avec le BIM, vous pourrez avoir un accès facile quant aux données requises pour programmer, concevoir et réaliser une infrastructure. Il en est de même dans le cadre de l’exploitation-maintenance de cette dernière.

Construire un bâtiment ou une infrastructure peut constituer un projet d’une certaine complexité. Néanmoins, vos équipes peuvent toujours collaborer et bien communiquer entre elles pour réussir l’affaire.

Sachez que vous devez bien connaitre vos collaborateurs et avoir une bonne connexion avec ces derniers pour le succès de votre travail. La plupart du temps, le problème réside entre ceux qui travaillent au bureau et ceux qui concrétisent le projet sur le terrain.

De ce fait, la modélisation architecturale BIM a été conçue pour garantir la transparence de la collaboration entre eux. L’avantage est qu’ils peuvent voir à tout moment leurs modèles et leur flux de travail, que ce soit sur place ou via des équipements mobiles. Il est à noter qu’ils sont actualisés à chaque évolution des travaux.

Pour économiser les coûts et les ressources

La construction est manifestement une industrie moins efficace. En général, il y a un dépassement budgétaire considérable et le retard sur le calendrier demeure inévitable.

N’oubliez pas que ce gaspillage peut avoir des conséquences graves sur l’environnement. Néanmoins, avec le BIM, les entreprises pourront faire des économies de temps, mais elles peuvent aussi réduire leurs dépenses sur tous les plans.

Il s’agit donc d’une solution intéressante pour l’évitement de ces dégâts importants. Sachez que ce logiciel peut largement réduire le coût de réalisation de tout projet de grande envergure.

Pour raccourcir le cycle de vie du projet

Le BIM est aussi avantageux pour les constructeurs et les développeurs. Grâce à ce logiciel, ils peuvent développer un projet de façon plus rapide.

De nos jours, les travaux consistent tous à rénover des infrastructures déjà bâties. En général, elles ont toutes eu un problème de planification.

Néanmoins, en réduisant les travaux et l’erreur humaine, sans oublier de rationaliser le projet, il est possible de l’achever à temps. Le BIM permet ainsi l’augmentation du retour sur investissement en accélérant la réalisation de votre projet.

Pour mieux gérer les installations

Le retour sur investissement ne se centre pas uniquement sur l’accès anticipé à une infrastructure. En effet, une fois le projet achevé, le BIM vous donnera des informations d’une certaine précision durant tout le cycle de vie du bâtiment. Il est à noter qu’il les délivre de manière régulière tout en se chargeant de leur actualisation.

Sachez que le fonctionnement de ce logiciel est identique à un manuel de vie pour ceux qui gèrent les installations. Le BIM peut donc assurer l’amélioration de la gestion de l’espace, mais aussi se charger de la rationalisation de son entretien.

Conseils pratiques pour assurer un bon déroulement des travaux sur un chantier

Dans le domaine du BTP, plusieurs acteurs et corps de métier travaillent ensemble pour donner naissance à une construction. Il n’est donc pas facile de coordonner toutes les actions de chacun. Si de nombreuses entreprises y arrivent, c’est parce qu’elles prennent les précautions nécessaires et utilisent les bons outils.

Réaliser les études préliminaires et anticiper les problèmes

Avant de commencer les travaux de terrassement ou de préparation, il convient de recourir à un géomètre expert Angers. Et pour cause, il est vital d’effectuer des études de terrain. Ce professionnel est donc le plus apte à définir le type de construction à bâtir en prenant en compte la nature et la composition du sol. Son intervention est également importante pour éviter les servitudes. En outre, ce n’est pas la seule étude d’avant-projet qu’il faut réaliser. Les études techniques et de faisabilité sont tout aussi obligatoires. Elles permettent de faire face aux différentes contraintes comme les accès des engins ou l’emplacement des outils et matériels à utiliser.

En outre, la prévention et l’anticipation des problématiques de chantier sont les clés de la réussite. Pour gérer les aléas sur ce champ de travail , l’élaboration d’un planning est nécessaire. Chacun doit s’y conformer autant que possible. Bien entendu, les complications subsistent toujours lorsqu’il s’agit de travaux de construction. Il faut de ce fait établir un plan de gestion de risque. Il doit contenir tous les imprévus qui pourraient se produire ainsi que les mesures à prendre. Aussi, le suivi du chantier est une étape importante pour réduire les aléas. Par ailleurs, certains outils sont efficaces pour une meilleure gestion de la qualité des travaux.

Utilisez des outils performants pour le bon déroulement des travaux

Parmi ces outils, impossible de ne pas citer le BIM ou Building Information Modeling. Étant une vraie révolution dans le secteur du BTP, cette technologie permet de construire une maquette virtuelle intelligente du chantier. Cette dernière contient toutes les informations dont les différents acteurs d’un projet ont besoin comme le délai d’exécution des travaux. Architecte, maître d’œuvre ainsi que de nombreux corps de métier doivent absolument se tourner vers cet outil en se procurant un logiciel spécial. Bien entendu, l’idéal est de bénéficier d’un outil personnalisé, c’est-à-dire un logiciel adapté au projet. Il convient donc de se rapprocher d’un fournisseur en solution BIM.

En plus du Building Information Modeling, la technologie de scanning laser 3D fait aussi des outils performants à utiliser sur le chantier. Dans le cas d’une rénovation, elle permet d’obtenir rapidement une maquette numérique grâce à des nuages de points créés par l’outil. Les avantages sont conséquents, car les responsables peuvent facilement détecter les erreurs et les malfaçons. Ce qui participe à faire une construction de qualité respectant les normes de sécurité. En outre, le scanner laser peut être couplé avec le BIM. Le résultat est tout simplement inimaginable ! En seulement quelques secondes, les chefs de projet peuvent effectuer des contrôles, et ce, à distance. Ce qui signifie un gain de temps considérable pour respecter le délai de livraison.

Comment creer une decoration a son image?

Une maison est l’endroit où vous devez vous sentir bien et où vous vous sentirez en sécurité. Rester chez soi doit être une partie de pur plaisir. Vous devez vous y détendre. De ce fait, la décoration doit rester en accord avec vos besoins. Il faut savoir que la décoration d’une maison est le reflet de la personnalité des habitants. Elle crée une atmosphère unique qui différencie une maison à une autre. Vous l’aurez surement remarqué, deux maisons identiques à l’extérieur et qui auront les mêmes agencements de pièces seront complètement différentes quand les décorations sont terminées. Dans cet article, vous découvrirez nos conseils pour personnaliser sa décoration à son image.

Comment bien décorer sa maison ?

La maison doit être à l’image de son propriétaire. Quand on parle de décoration, on doit penser à l’extérieur et à l’intérieur de la maison. Pour l’extérieur, les alternatives sont nombreuses, on a le choix entre les bardages ou les peintures. On peut ajouter des détails comme un patio ou une terrasse. Il est possible aussi de créer un espace vert pour se détendre et pour profiter des beaux jours entre familles. Pour ceux qui auront l’occasion d’avoir une grande cour, on peut installer une clôture tout autour pour apporter un charme au domaine tout en délimitant l’espace.

Quant à l’intérieur de la maison, les possibilités sont infinies. La décoration intérieure a ses propres tendances comme la mode. Elle peut varier d’une année à une autre et parfois même elle change d’une saison à une autre. De ce fait, de nombreux propriétaires choisissent de suivre cet air de modernité. Pour ce faire, il existe une pièce forte qu’il faut absolument installer : le verre. Les rambardes de sécurité peuvent être en verre trempé. Cela rendra votre intérieur moderne et en plus, cela apportera beaucoup d’élégance. Cependant, le verre peut aussi se placer comme un dessus de table ou en tant que crédence dans la cuisine. Cette matière est noble, mais fragile. Ainsi, il faut faire très attention quand on le manipule. Des fois, on sera obligé de définir une forme précise et il faudra faire des modifications sur le verre. Pour ce faire, il est conseillé d’approcher des entreprises spécialisées dans la découpe de verres sur-mesure. Vous éviterez ainsi de gaspiller votre acquisition et d’avoir un élément parfait. Il faut savoir que le verre coute quand même assez cher.

Comment personnaliser sa maison ?

Pour les objets qui constitueront la décoration de la maison, il est possible d’effectuer des achats dans les magasins de décoration, de bricolage et même au supermarché et dans les boutiques d’antiquité. Toutefois, les décorations sont des investissements plus ou moins importants. Afin de faire des économies, vous pouvez pratiquer la technique du DIY. En effet, quoi de mieux que de se faire servir par soi-même. Grâce au « Do It Yourself », vous aurez l’occasion de mettre en avant votre créativité et votre personnalité. Vos décorations seront à votre image et feront votre fierté. Des tutoriels existent pour vous aider et toute la famille pourra participer.

Quel materiau pour ma terrasse ? Prix, avantages et inconvenients

Dans les projets de construction, il y a des détails qu’il faut prendre en compte. Il s’agit d’une part de l’évaluation des matériaux de toute la construction. D’autre part il y a l’évaluation des matériaux des parties externes non moins importantes de la construction.  Il peut s’agir par exemple de la terrasse. Pour avoir une idée de ce que peuvent faire ces matériaux, il faut consulter cet article. Découvrez-y le prix, les avantages et inconvénient de ces matériaux de terrasse.

Les matériaux de beauté

Pour mieux réfectionner une terrasse, il y a plusieurs choses qu’on peut lui ajouter. Généralement c’est du ciment que contient la terrasse. C’est le minimum que les maçons parviennent à faire. En plus de ce ciment, il y a d’autres choses qui peuvent être ajoutées pour plus de beauté. Il peut s’agir par exemple des lames de carreaux. C’est le mieux qu’on peut mettre. D’autres préfèrent aussi des verres cassés, des gravillons, des pierres précieuses, des graviers et beaucoup d’autres choses. De toutes ces choses, il y a le carrelage qui est fréquent, moins couteux, agréable et résistant. Il rend le sol plus attrayant et plus beau.

Les matériaux de sécurité

En dehors des matériaux de beauté, il y a les matériaux de sécurité. Ils peuvent être encore appelés matériaux de protection parce qu’ils visent avant tout la sécurité de l’homme. Au nombre de ces matériaux de protection, il y a le bois, le fer, l’aluminium et beaucoup d’autres. Le plus important est le support qu’on parvient à obtenir par l’agencement de ces matériaux. D’une part, ce support peut servir à l’encadrement de la terrasse. D’autre part, il peut intervenir dans la protection contre certains dégâts environnementaux. Les matériaux comme le bois peuvent aussi servir à la réalisation d’une belle charpente pour protéger la terrasse contre les aléas climatiques.

Quelques avantages de ces matériaux

Ces différents matériaux ont deux avantages principaux qui sont la beauté et la protection. Ce sont des choses qui rendent la terrasse plus présentable qu’elle n’était. Ils l’évitent aussi de la dégradation précoce. Avec ces outils, il y a moins de sollicitation et plus de résistance. Le fait d’opter pour ces matériaux pour la terrasse de votre maison vous met en dehors de tout autre souci. En l’absence de ces outils, il peut avoir des cassures fréquentes du crépissage effectué. Il faut alors vite les résoudre avant que le creux ne s’aggrave pas. En présence des carreaux par contre, les coups sont amortis et reçus par le matériau avant d’atteindre le ciment. Leur résistance fait qu’il y a rarement de dégâts.

Quelques inconvénients

Sans doute ces matériels ne manquent pas d’inconvénients. Le tout premier inconvénient qu’il peut avoir est leur détérioration. Ces matériaux quand bien même ils sont résistants, ont un temps. Il faut de ce fait les changer quand ils se fragilisent. Généralement le fer ainsi que l’aluminium durent plus que le bois naturel. Il y a les aléas climatiques comme la pluie et le soleil qui impactent sérieusement sur leur dureté. Ce n’est pas une raison pour ne pas les utiliser parce que leurs prix sont très abordables et ne nécessitent pas un grand financement. Ces outils peuvent donc être renouvelés au fur et à mesure qu’ils se ruinent.

Differentes methodes pour tester la prise de terre.

Les prises de courant sont des accessoires connus d’un utilisateur potentiel. Elles sont utilisées partout : à la maison, au travail, dans les lieux publics, etc. Selon les normes techniques, les prises doivent être mises à la terre ; ce qui protège les ménages contre les décharges électriques en cas de panne des appareils électriques.

Compteurs de résistance de sol

Les appareils de mesure de la résistance du sol testent la résistance du sol au passage du courant électrique afin de déterminer l’adéquation de la mise à la terre d’un système électrique en assurant un chemin suffisamment large pour les courants de défaut, un élément indispensable d’un système électrique sûr et fonctionnant correctement.

Nous vous expliquons comment vérifier la mise à la terre dans les prises électriques de différentes manières à l’aide d’outils spéciaux.

Pourquoi effectue-t-on une mesure de la mise à la terre ?

Pour des raisons de sécurité, les normes nationales et internationales telles que DIN VDE 0100 prescrivent une mise à la terre de protection. Le raccordement et l’installation de la terre de protection dépendent du terrain et de la résistance spécifique de la terre correspondante.

La mesure de la résistance de la terre permet de démontrer l’efficacité de l’électrode de terre de fondation. En outre, elle compte parmi les contrôles les plus fondamentaux d’une nouvelle installation. Elle sert à s’assurer que la résistance de l’électrode de terre est suffisamment faible pour qu’en cas de défaut, aucune tension dangereuse ne soit présente sur les parties touchables de l’installation ou des appareils reliés à la terre. Les sols présentant une faible résistance à la terre ont généralement un effet corrosif sur le conducteur, un contrôle régulier de la résistance à la terre est donc recommandé.

Comment mesurer la résistance de terre ?

Mesure de la terre selon la méthode courant/tension :

  • Deux électrodes auxiliaires sont placées.
  • Le courant de mesure passe de l’électrode de terre (E) à une électrode de terre auxiliaire (H).
  • La tension est mesurée entre la terre et la sonde (S).
  • La valeur de la résistance est déterminée à partir de ces deux valeurs.
  • Les appareils de mesure doivent être conformes à EN 61557-5, DIN VDE 0413-5.
  • Le courant de mesure doit être un courant alternatif.
  • La fréquence du courant de mesure doit être choisie de manière à ce qu’elle ne corresponde PAS à un multiple des fréquences techniques : 16,67 Hz, 50 Hz, 60 Hz, 400 Hz.

Les méthodes de mesure de la terre ?

Mesure de terre à 2 conducteurs 

Dans les zones où il n’est pas possible d’utiliser des piquets de terre (par exemple dans les lotissements) ou lorsqu’il faut mesurer la résistance entre deux systèmes de mise à la terre, on utilise la mesure de terre à 2 conducteurs. La mesure est similaire à la mesure de terre à 3 conducteurs : en mesurant une terre existante par rapport à une terre inconnue qui doit être mesurée.

Mesure de terre à l’aide de deux pinces ampèremétriques 

La mesure de terre avec deux pinces ampèremétriques, également appelée mesure de terre sans piquet ou mesure de terre avec pince, convient au contrôle des systèmes de protection contre la foudre. La mesure nécessite un circuit fermé, il n’est donc pas nécessaire de séparer les différentes prises de terre. Une tension est induite dans la boucle de terre par l’une des deux pinces, ce qui fait circuler un courant. Ce courant est mesuré à l’aide de la deuxième pince ampèremétrique. La valeur de la résistance est déterminée à partir de la tension induite et du courant mesuré.

Mesure de la résistivité de la terre 

Pour déterminer le meilleur point de mise à la terre, il est très utile de mesurer la résistivité du sol. Celle-ci peut être mesurée et calculée à l’aide de 2 méthodes différentes, selon la situation et l’appareil de mesure.