Bien immobilier et classes energetiques : ce qu’il faut retenir !

Avant d’acquérir un logement ou de signer un contrat de location, il est maintenant incontournable d’en vérifier la classe énergétique indiquée sur le DPE. En effet, cet indicateur de performance permet d’estimer la consommation énergétique du logement et le montant de la facture. C’est dans cette optique que de nombreux propriétaires procèdent à la rénovation de leurs  biens immobiliers avant de mettre ces derniers en location ou de les vendre. En effet, les logements de classe A, B, C qui sont les plus performants promettent de bien meilleures plus-values lors de la mise en location et de la vente. Dans ce guide, découvrez les significations des 7 classes énergétiques, ainsi que les étapes de rénovation énergétique que vous devriez entreprendre.

Ce qu’indique la classe énergie d’un bien immobilier

Depuis 2007, avant de mettre en vente, de louer ou d’occuper un logement, il est obligatoire d’en identifier l’étiquette énergétique. Celle-ci doit être établie par un professionnel du diagnostic immobilier agréé par la COFRAC et mentionnée dans le document de Diagnostic Performance Immobilier ou DPE. Ce dernier doit obligatoirement être joint à l’acte de vente ou contrat de bail.

En fonction de l’évaluation, la classe énergie de la maison peut varier de A à G. Une classe maison notée A indique notamment que le logement bénéficie d’une excellente isolation, qu’elle limite au minimum les déperditions énergétiques et que son système de chauffage permet de faire de belles économies. En revanche, le chauffage d’un logement de classe G est certain de vous ruiner.

Cela signifie que les logements de bonne classe énergétique garantissent plus de confort, tout en économisant en énergie en toutes saisons. En effet, ils sont faciles à chauffer en hiver et restent fraîches en été. Ainsi, ce sont les logements de classe A, B et C qui sont actuellement les plus recherchés. D’ailleurs, si vous voulez investir dans l’achat-revente immobilier, ces étiquettes élevées permettent de réaliser jusqu’à 13% de plus-value. D’autre part, la location d’une maison économe en énergie promet également jusqu’à 19% de revenus immobiliers supplémentaires. En effet, pour deux appartements de même configuration, celui dont l’étiquette énergétique est plus élevée se vendra et se louera plus cher.

Les règlementations en matière de performance énergétique

Sachez qu’à partir de 2023, si votre logement a l’étiquette énergétique G, alors vous ne pourrez plus le mettre en location. Il sera ainsi inévitable de réaliser une rénovation énergétique de ces biens immobiliers. D’autre part, les propriétaires de biens immobiliers de classe énergie F auront aussi jusqu’au début de l’année 2028 pour en améliorer les performances énergétiques.

Si vous souhaitez réaliser la rénovation énergétique d’un logement, sachez qu’en dehors du chauffage, le diagnostic prend également en compte l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude et à la climatisation. Cela signifie que le projet doit ainsi cibler l’amélioration de l’isolation pour réduire les pertes d’énergie maison, ainsi que le choix d’un système de chauffage et de production d’eau chaude à énergie renouvelable.

A titre d’information, une étiquette énergétique A indique que la consommation est inférieure à 50 kWh/m2/an. Cette classe énergie caractérise surtout les logements neufs conformes à règlementation thermique RT 2012, aux normes HTPE et au label BEPOS. Pour sa part, l’étiquette énergie B concerne les maisons de basse consommation, qui respectent les normes BBC et la règlementation thermique RT 2005, et dont la consommation énergétique est limitée à 90 kWh/m2/an. Et pour une classe énergie maison notée C, la consommation ne doit pas dépasser 150 kWH/m2/an. Toutefois, des aides peuvent être demandées au niveau de l’Anah et d’autres organismes pour financer votre projet de rénovation énergétique.

Les avantages du poêle à bois

La Team Poêle à bois VS Poêle à granulé

Vous aussi vous n’avez pas encore adhéré à l’idée d’avoir un poêle à granulé. Encore un peu couteux même si les économies se font sur le long terme, le poêle à granulé ne possède pas encore les charmes et les atouts du bon « vieux » poêle à bois.

Leconomiee saviez vous le système du poêle à bois existe depuis plusieurs siècles, il a était revisité par plusieurs contrés, les russes  en fonte avec un habillage en faïence, on le retrouve également en acier de forme rustique ou plus classique il y en a pour tout les goûts et surtout tout les modes de vie. Le poêle à bois ne se choisit plus pour son style mais surtout pour ses fonctionnalités. Il faut pouvoir stocker du bois chez soi, aimer l’odeur du feu de bois, apprécier la chaleur qui est bien différente d’un radiateur ou celle d’un poêle à granulé autant de préférences qui peuvent devenir des inconvénients pour d’autres.

Le mieux c’est de vous renseigner auprès de professionnels, rien de tel qu’un site qui vous permet de choisir le meilleur poele à bois. Sur ce site on vous propose des poêles à bois aussi esthétique que écologique, et ça tombe bien ça fait partie des points à aborder. De plus vous pourrez comparer le rendement et la consommation de chaque produit. On vous propose le meilleur top comparatif d’Amazon.

En bref si vous ne souhaitez pas dénaturer le crépitement du feu de bois et profiter d’un chaleur seine et qui ne détruit pas la nature alors ne vous posez pas de question le poêle à bois est fait pour vous. Pour être certain ou certaine de votre choix faite venir un spécialiste qui se déplacera chez vous et vous proposera un devis digne de votre intérieur et de vos moyens évidemment.

Les chauffagistes, les spécialistes des chaudières 

Les chauffagistes

L’entretien régulier de la chaudière est important pour que votre chaudière fonctionne de la façon la plus sûre et la plus efficace possible. Idéalement, vous devriez faire entretenir votre chaudière une fois par an, ce qui est un autre rôle qu’un chauffagiste peut jouer. Une vérification d’entretien approfondie comprendra la vérification de la pression et du débit de gaz, de l’intégrité des joints d’étanchéité, du bon état des connexions électriques et du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité. 

L’entretien par le chauffagiste

Toutes les vérifications de sécurité de la chaudière soient effectuées par un ingénieur agréé et si la chaudière est toujours sous garantie, l’entretien annuel fait partie des termes et conditions. L’entretien régulier présente de nombreux avantages, comme l’amélioration de l’efficacité de votre chaudière, la réduction des factures de chauffage et l’allongement de la durée de fonctionnement fiable de votre chaudière. 

Les chauffagistes

Les chauffagistes sont également formés pour effectuer une série de réparations de chaudières, qui peuvent s’avérer nécessaires si vous n’avez pas d’eau chaude, si la pression de l’eau est basse, si votre chaudière fait des bruits inhabituels ou des bruits de claquement ou si la veilleuse s’éteint continuellement. 

Exemple de service : Pour chauffe-eau 

Un chauffe-eau est semblable à une chaudière en ce sens que (vous l’avez deviné), ils chauffent tous les deux de l’eau, cependant, il y a quelques différences cruciales. Un technicien en chauffage central sera formé pour s’occuper des deux, mais c’est une bonne idée de connaître la différence afin de pouvoir les informer à l’avance et les aider à identifier le problème. Contrairement à une chaudière, un chauffe-eau stocke l’eau jusqu’à ce qu’elle soit prête à l’emploi à une température constante d’environ 125 degrés. Si quelqu’un prend une douche, se lave ou utilise la machine à laver, l’eau est prélevée du réservoir par les tuyaux avant que l’eau froide ne s’écoule pour être chauffée. 

Un chauffagiste pourra vous aider à installer votre chauffe-eau, vous conseiller sur le type de chauffe-eau qui convient le mieux à votre maison et effectuer les remplacements ou les réparations. 

Pourquoi est-il important d’entretenir le chauffage?

radiateur

En été, les température sont chaudes, et on a nul besoin de chauffage. Pourtant à l’approche de l’hiver il est important de se rassurer que son chauffage est en bon état et fonctionne bien. Le chauffage est indispensable, surtout en hiver où les températures sont de plus en plus basses. L’entretien des appareils qui apportent une température confortable permet d’optimiser le rendement de ceux-ci, de prolonger leur durée de vie. Il faut dépoussiérer les radiateurs et autres pour éviter les maladies, ainsi qu’une intoxication. L’entretien permet aussi de savoir dans quel état se trouve l’appareil en question.

Les différents appareils à faire inspecter

Dans une maison on chauffe l’eau, le sol et l’air, pour un assez bon confort. Si ‘on s’en tient à cela seulement, il y’a donc plusieurs appareils de chauffage qui doivent être entretenus de manière permanente.

  • Le radiateur: électriques ou non, ces appareils doivent être dépoussiérés pour éviter que la saleté et d’autres déchets ne s’accumulent à l’intérieur. Pour le faire, le radiateur doit être éteint. A l’aide d’un aspirateur, on va aspirer toute la poussière qui s’est infiltrée à travers le ventilateur. Pour le dessus, il suffit d’un chiffon sec pour nettoyer.
  • Le chauffage à bois: les chaudières à bois doivent être régulièrement nettoyées en les ramonant au moins deux fois par an. Pour cela, il faut vider la caisse à cendres, nettoyer la vitre. On peut répéter l’action à chaque fois que la fumée recouvre la vitre.
  • La chaudière à gaz: son entretien est très simple, il suffit de bien régler le niveau de chauffage, parce le reste est réservé à l’appréciation du professionnel.